Une étude montre que plus nous vieillissons, moins nous aimons les gens


Une étude montre que plus nous vieillissons, moins nous aimons les gens

En vieillissant, nous changeons à la fois physiquement et psychologiquement. Certaines personnes ont déclaré que plus elles vieillissent, moins elles aiment les gens.

En vieillissant, nous avons plus de mal à comprendre et à tolérer les autres, ce qui réduit notre recherche de relations sociales.

Avons-nous tendance à devenir moins sociaux en vieillissant ?



Selon une double étude menée en 2016 par l’Université d’Oxford au Royaume-Uni et l’Université d’Aalto en Finlande, à mesure que nous vieillissons, notre cercle d’amis devient de plus en plus restreint.

Cela s’explique par le fait que nous devenons plus sélectifs dans tous les aspects de notre vie, y compris dans nos relations sociales.

Une étude montre que plus nous vieillissons, moins nous aimons les gens
Crédit image : Pixabay

La recherche a porté sur environ 3 millions d’adultes et a étudié le nombre de fois où ils étaient en contact avec d’autres personnes, que ce soit par les réseaux sociaux, par le téléphone ou en live, et ce dans tous les domaines de la vie.



Selon les résultats de la recherche, en vieillissant, nous filtrons inconsciemment les relations sociales que nous jugeons futiles, pour nous concentrer sur les relations qui comptent vraiment.

Plus nous vieillissons, moins nous avons de patience et c’est certainement l’une des raisons pour lesquelles nous aimons moins les gens et sommes moins sociables.

Nous nous concentrons sur les relations de confiance avec les personnes que nous considérons comme essentielles dans notre vie.


Leave a Comment