Isabelle Balkany a été opérée d’un cancer du poumon


Isabelle Balkany a été opérée d'un cancer du poumon

Isabelle Balkany, actuellement hospitalisée après sa tentative de suicide en février dernier, est sortie samedi de l’hôpital et est maintenant « en convalescence » à sa résidence de Giverny (Eure), a indiqué dimanche à l’Agence France-Presse une source proche du dossier. Questionné dimanche par l’Agence France-Presse, tout d’abord son avocat Pierre-Olivier Sur ne voulait pas confirmer cette nouvelle,  » et cela pour trois raisons : en raison du secret professionnel de l’avocat, de la confidentialité médicale et pour une exigence de dignité « . En revanche, le lendemain, auprès de BFMTV, l’avocat fournit plus de détails.  » Elle reçoit actuellement des soins post-opératoires à son domicile, après la découverte de tumeurs neuroendocrines (TNE) cancéreuses du poumon droit « , annonce-t-il.

Selon BFMTV, Isabelle Balkany a été soumise à une « opération chirurgicale très lourde de cinq heures pour l’ablation du lobe intermédiaire du poumon droit et d’une partie de la bronche ». Cette opération a ensuite entraîné des complications. L’état de santé d’Isabelle Balkany est « extrêmement fragile et préoccupant » et elle devrait suivre, dans les prochains mois, un traitement lourd.



 » Ils ont passé le temps à jouer au feu »

Si son état de santé le permet, l’ancienne première adjointe de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), âgée de 74 ans, devraient être prochainement convoquée par la justice. Sa mise sous bracelet électronique, dans le cadre de l’exécution d’une peine de trois ans de prison pour fraude fiscale, avait été annulée par la justice en février, ce qui impliquait une incarcération.  » Je souhaite juste dormir, Dormir « , notait Isabelle Balkany sur Twitter début février, après avoir avaler  » de grandes quantités de son traitement habituel. « 

Ce même jour, la cour d’appel de Rouen avait validé la décision du tribunal d’application des peines (TAP) d’Évreux (Eure) de révoquer la mise sous bracelet électronique d’Isabelle et de son mari Patrick Balkany, après de nombreux échecs.  » Ils ont passé leur temps à jouer avec le feu. A un certain moment, les choses sont très simples, quand on joue avec le feu, on se brûle », a déclaré le procureur de la République d’Evreux, en dénonçant également une « absence totale d’efforts pour apurer leur dette fiscale ».

Patrick Balkany toujours incarcéré

Toujours selon la justice, une centaine  » d’incidents  » ont fait sonner leurs bracelets électroniques depuis mars 2021. Le couple Balkany était assigné à résidence au moulin de Cossy, leur lieu de résidence à Giverny. Anciennement vice-présidente du conseil général des Hauts-de-Seine, Isabelle Balkany avait, elle, été condamnée à trois ans de prison ferme et sans mandat de dépôt, le tribunal prenant en compte son état de santé après une première tentative de suicide début mai 2019.



Cette condamnation du couple pour fraude fiscale avait en effet été confirmée le 4 mars 2020 par la cour d’appel de Paris, avec une peine de trois ans de prison ferme. C’est ce premier volet d’une vaste procédure de fraude fiscale qui avait entraîné leur placement sous bracelet électronique en mars 2021. Lundi dernier, le parquet d’Evry a fait appel de la remise en liberté conditionnelle de Patrick Balkany, incarcéré à Fleury-Mérogis (Essonne) depuis février. Il est toujours incarcéré jusqu’à la décision de la cour d’appel de Paris.

Source AFP


Leave a Comment