Une mère de 98 ans emménage dans une maison de retraite pour s’occuper de son fils de 80 ans, car « on ne cesse jamais d’être une maman ».


Une mère de 98 ans emménage dans une maison de retraite pour s'occuper de son fils de 80 ans, car "on ne cesse jamais d'être une maman".

Il est impossible de trouver plus fort que l’amour entre une maman et son enfant, et cette histoire est un parfait exemple de la puissance de ce lien.
Ada Keating, 98 ans, a accompagné son fils aîné, Tom, 80 ans, au foyer d’accueil de Moss View à Liverpool pour prendre soin de lui, et ils s’entendent à merveille.

Ada et son mari Harry, aujourd’hui décédé, ont eu quatre enfants – Tom, Barbara, Margi et Janet, qui est décédée alors que Ada n’avait que 13 ans. Avant de prendre sa retraite, Tom a été peintre et décorateur chez HE Simm Building Services, alors situé sur Prescot Road. Tom est devenu résident de Moss View en 2016 car il avait besoin de plus de soutien.

Une mère de 98 ans emménage dans une maison de retraite pour s'occuper de son fils de 80 ans, car "on ne cesse jamais d'être une maman".


Ada et son fils sont inséparables et adorent passer du temps ensemble – notamment en jouant à des jeux et en regardant Emmerdale. « Je dis bonne nuit à Tom dans sa pièce tous les soirs et je vais lui dire bonjour », a déclaré Ada, une ancienne aide-soignante.  » Quand je vais chez mon coiffeur, il me cherche pour savoir quand je serai de retour. Quand je rentre à la maison, il vient vers moi les bras tendus et me serre dans ses bras. « 

Une mère de 98 ans emménage dans une maison de retraite pour s'occuper de son fils de 80 ans, car "on ne cesse jamais d'être une maman".

Par ailleurs, Tom est heureux de la façon dont les choses se passent.  » Ils sont très bien ici et je suis heureux de voir plus souvent ma maman maintenant qu’elle vit ici. Elle s’occupe très bien de moi. Elle dit parfois :  » Soit bien sage ! « 

Une mère de 98 ans emménage dans une maison de retraite pour s'occuper de son fils de 80 ans, car "on ne cesse jamais d'être une maman".


« C’est très touchant de voir la relation étroite que Tom et Ada partagent et nous sommes enchantés d’avoir pu répondre à leurs besoins », explique Philip Daniels, directeur de l’établissement. « Il est très rare de voir des mères et leurs enfants ensemble dans la même maison de retraite et nous souhaitons rendre leur temps ensemble aussi spécial que possible. »

Comme dit Ada, « on ne finit jamais d’être une maman ».


Leave a Comment