Une mère adopte le garçon dont personne ne voulait mais qui lui sauvera la vie des années plus tard.


Une mère adopte le garçon dont personne ne voulait mais qui lui sauvera la vie des années plus tard.

Chaque jour, des milliers d’enfants sont abandonnés par leurs parents biologiques et se retrouvent livrés à eux-mêmes. De leur côté, de nombreux couples veulent avoir un enfant mais ne le peuvent pas. L’idée d’élever un enfant de sang différent peut être difficile pour certains. Cependant, il s’avère que lorsque vous faites le grand saut et décidez d’accueillir un enfant dans votre foyer, celui-ci peut ressentir un amour et une reconnaissance sans pareils. Dans un témoignage relayé par le Daily Mail, découvrez le geste touchant de sacrifice d’un homme pour sauver la vie de sa mère adoptive.

Ingeborg McIntosh, est une Américaine de l’Arizona, qui a décidé de consacrer sa vie aux enfants abandonnés. Grâce à son grand cœur et à son dévouement aux causes les plus nobles, 120 enfants qui devaient être placés en famille d’accueil sont passés par son foyer. Mais Jordan, un adorable bébé, s’est démarqué des autres et a très vite gagné son cœur.

Une mère adopte le garçon dont personne ne voulait mais qui lui sauvera la vie des années plus tard.

Mais sa mère biologique souhaitait que son fils soit adopté par une famille afro-américaine ou par des parents bi-raciaux. Ingeborg voulait l’adopter et s’occuper de lui, mais ne pouvait pas aller à l’encontre des souhaits de sa mère biologique.



Une mère adopte le garçon dont personne ne voulait mais qui lui sauvera la vie des années plus tard.

Elle a donc dû être patiente et attendre plusieurs années avant que l’adoption ne soit finalement signée. En effet, lorsque le petit Jordan a eu 4 ans et que sa mère biologique ne lui avait toujours pas trouvé de famille d’accueil, Ingeborg était toujours là, prête à finaliser l’adoption.

Une mère adopte le garçon dont personne ne voulait mais qui lui sauvera la vie des années plus tard.

Le garçon a reçu beaucoup d’amour pendant son enfance et était très reconnaissant envers ses parents adoptifs.

Une mère adopte le garçon dont personne ne voulait mais qui lui sauvera la vie des années plus tard.

Malheureusement, une vingtaine d’années plus tard, Ingeborg a découvert qu’elle était atteinte d’une polykystose rénale et qu’elle avait absolument besoin d’une transplantation rénale.

C’est alors que Jordan, devenu un homme, a décidé de faire un test de compatibilité afin de pouvoir lui donner un rein. Les résultats étant positifs pour Jordan, il va enfin pouvoir rendre à sa mère tout ce qu’elle a fait pour lui. « J’ai l’impression que c’était mon but dans la vie », dit-il au Daily Mail.

Une mère adopte le garçon dont personne ne voulait mais qui lui sauvera la vie des années plus tard.

Le fils, les larmes aux yeux, a déclaré : « J’espère pouvoir faire plus pour elle quand elle sera plus âgée » avant d’ajouter : « pour l’instant, c’est le moins que je puisse faire ».

Heureusement, l’opération a été un succès et Ingeborg a été très reconnaissante à Jordan pour ce geste généreux. Jordan a déclaré : « Après tout ce qu’elle a fait pour moi depuis que je suis enfant, je voulais simplement lui rendre la pareille et lui montrer à quel point je l’aime.



La situation des enfants adoptés en France

Selon le journal Libération, entre 2013 et 2017, le nombre d’enfants adoptés en France a chuté de près de 50 %. Pour Nathalie Parent, présidente de la Fédération de l’enfance et des familles adoptives, cette baisse est principalement due à la volonté de plusieurs pays de mettre en place un système d’adoption national. Ainsi, les enfants étrangers abandonnés ont plus de chances d’être accueillis par des parents vivant sur leur territoire de naissance. Par ailleurs, certains enfants abandonnés présentent des pathologies graves que les parents n’ont pas voulu prendre en charge.

Enfants abandonnés : une souffrance psychologique difficile à gérer

Sans surprise, les enfants qui ont été abandonnés par leurs parents biologiques sont très fragiles sur le plan affectif. Leur confiance en eux est mise à mal lorsqu’ils pensent qu’ils ont été rejetés, qu’ils n’étaient peut-être pas désirés. Par exemple, les enfants abandonnés peuvent être sujets à des peurs nocturnes, à une anxiété accrue et à des difficultés à exprimer leurs émotions. En général, lorsqu’un enfant apprend qu’il a été abandonné, sa première réaction est de se sentir coupable : « Qu’ai-je fait pour que mes parents ne m’acceptent pas ? », puis la colère : « Pourquoi m’ont-ils fait ça ? L’enfant peut aussi se montrer agressif.

En réalité, il aura seulement besoin d’explications, d’être rassuré et de savoir qu’il ne sera pas abandonné une seconde fois.

Les parents adoptifs peuvent demander l’aide de professionnels pour renforcer la confiance en soi de l’enfant et guérir les blessures du passé. En outre, les enseignants et la famille de l’enfant doivent être informés de la situation afin d’être mieux armés pour faire face à certains comportements.


Leave a Comment