Pourquoi les trèfles à 4 feuilles sont-ils considérés comme porte-bonheur ?


Pourquoi les trèfles à 4 feuilles sont-ils considérés comme porte-bonheur ?

Que vous soyez un fan des Boston Celtic ou que vous ayez simplement un compte à rebours pour la Saint-Patrick sur votre calendrier, vous connaissez certainement le trèfle (alias le trèfle à trois feuilles) et tout ce qu’il représente : L’Irlande, l’héritage celtique et, bien sûr, une tradition et un symbole amusants de la Saint-Patrick. Mais lorsqu’il s’agit du trèfle à quatre feuilles, parent célèbre du trèfle porte-bonheur, sa signification devient plus compliquée.

Pour quelle raison le trèfle à quatre feuilles est-il considéré comme un porte-bonheur ?

Une légende veut que le facteur chance vienne d’Eve elle-même. Alors qu’Adam et Eve quittaient le jardin d’Eden, Eve aurait cueilli un seul trèfle à quatre feuilles en souvenir du paradis, et ce lien religieux leur a valu d’être considérés comme chanceux depuis lors. Les Celtes considéraient que les trèfles à quatre feuilles avaient des pouvoirs magiques de protection, capables d’éloigner le mal et la malchance.

On croyait également que le fait de porter un trèfle permettait à son porteur de voir les fées. Les fées celtes étaient de dangereuses petites créatures qui pouvaient vous jouer des tours mortels ou vous voler vos enfants, alors porter un trèfle signifiait que vous pouviez prendre des mesures d’évitement si vous en aperceviez une. À propos, saviez-vous que c’est pour cette raison que nous portons du vert le jour de la Saint-Patrick ?



Le lien entre le trèfle à quatre feuilles et la Saint-Patrick

Une autre légende raconte que lorsque saint Patrick a introduit le christianisme dans l’ancienne Irlande, il a utilisé le trèfle à trois feuilles pour expliquer la Sainte Trinité : une feuille représentait le Père, la suivante le Fils et la troisième le Saint-Esprit. Cependant, la croyance selon laquelle les trèfles à quatre feuilles portent chance existait peut-être déjà chez les peuples celtes, probablement en raison de la prolifération des trèfles en Irlande et de la rareté des trèfles à quatre feuilles.

Au fil des ans, de nombreuses traditions celtiques se sont mêlées à la nouvelle religion, et l’importance du trèfle en faisait partie. La signification du trèfle à quatre feuilles s’est mêlée au christianisme, de sorte que les trois premières feuilles ont fini par représenter la foi, l’espoir et l’amour, et la quatrième, la grâce de Dieu ou la chance.

Pourquoi les trèfles à quatre feuilles existent-ils ?

Bien qu’il ait été dit que les trèfles à quatre feuilles étaient extrêmement rares (un sur 10 000), une étude indépendante menée par des chercheurs suisses a porté sur 5,7 millions de trèfles et a révélé que la probabilité de trouver un trèfle à quatre feuilles était d’un sur 5 076 trèfles à trois feuilles. De bien meilleures chances !

Une étude génétique menée à l’université de Géorgie a conclu que toute présence de plus de trois feuilles sur un trèfle est due à une mutation génétique dans le génome de l’espèce commune de trèfle, le trèfle blanc (ou Trifolium repens). Ces résultats concordent avec ceux de l’étude suisse, qui a révélé que la probabilité de trouver un trèfle à cinq feuilles (la feuille supplémentaire représente la richesse, alors gardez l’œil ouvert) était d’une pour 24 390 trèfles à trois feuilles, et que la probabilité d’un trèfle à six feuilles était d’une pour 312 500 trèfles à trois feuilles. On ne sait pas ce que signifie cette sixième feuille, mais comme elle est si rare, elle doit avoir de la chance. N’oubliez pas non plus de lire ces mèmes de la Saint-Patrick qui sont tout à fait pertinents.

La différence entre les trèfles et les trèfles à quatre feuilles

La réponse courte : une petite feuille. Le trèfle, qui vient du vieil irlandais « seamróg », signifie « petit trèfle » et décrit un trèfle à trois feuilles. Comme un trèfle à quatre feuilles a quatre feuilles, il n’est pas considéré comme un trèfle. Cette petite feuille porte-bonheur fait toute la différence !



Comment trouver son propre trèfle à quatre feuilles ?

Les chercheurs suisses ont quelques conseils pour trouver votre propre porte-bonheur à quatre feuilles pendant les festivités de la Saint-Patrick.

Trouvez une parcelle de trèfle. Les parcelles de trèfle ont tendance à être grandes ; en raison des capacités de cette plante à fixer l’azote, qui améliore le sol, elle est souvent semée comme culture de couverture. Il existe des plantes à trois feuilles d’apparence similaire, mais le trèfle est irrésistible pour les abeilles, alors si vous en voyez qui bourdonnent autour des fleurs, vous avez probablement de la chance.

Cherchez pendant que le soleil est encore levé car les trèfles ont tendance à se coucher tôt, repliant leurs feuilles environ une heure avant le coucher du soleil.
Une fois que vous avez trouvé un endroit probable et bien éclairé, c’est presque comme un tableau magique : détendez vos yeux et cherchez la bonne forme. La bonne nouvelle, c’est que, comme il s’agit d’une mutation génétique, un trèfle à quatre feuilles signifie qu’un autre n’est généralement pas loin, de sorte que vous pourriez doubler votre chance.
Ensuite, assurez-vous d’avoir quelques-unes de ces blagues de la Saint-Patrick dans votre manche avant que la fête n’arrive.

Sources:

  • Southern Conservation Trust: “History of the Four-Leaf Clover & Clover Crafts”
  • InsideScience.org: “Shamrock Science: St. Patrick’s Day Symbol Versus the Four-Leaf Clover”
  • ShareTheLuck.ch: “How rare are four-leaf clovers really?”

Leave a Comment