Pisser dans la mer peut coûter 750 € d’amende sur cette plage espagnole


Pisser dans la mer peut coûter 750 € d'amende sur cette plage espagnole

La station balnéaire de Vigo, au nord-ouest de l’Espagne, a récemment renforcé ses mesures pour lutter contre les incivilités sur ses plages. La commune envisage de pénaliser les vacanciers faisant pipi sur le sable ou dans la mer d’une lourde amende de 750 €.

La station balnéaire de Vigo, au Nord-ouest de l’Espagne, au bord de l’Atlantique, a choisi de renforcer les règlements de ses plages municipales, en ce 15 juin 2022. Il est maintenant désormais interdit de faire pipi dans la mer ou sur le sable, cela sous peine de recevoir une amende de 750 €, informe la chaîne de télévision locale Antena 3. La municipalité estime que cette pratique, en apparence inoffensive, représente une véritable nuisance et un manquement aux règles d’hygiène les plus élémentaires, de même qu’un manque flagrant de civisme et de savoir-vivre.



Selon le quotidien britannique The Independent, le conseil municipal « n’a pas vraiment déterminé comment il compte détecter les baigneurs qui se soulagent dans la mer et faire respecter la nouvelle règle ». Cependant, la municipalité a annoncé le paiement d’une amende assez élevée pour cette faute, sans aucun doute pour décourager à l’avance les éventuels resquilleurs.

De son côté, Vigo devrait déployer plus de moyens pour garantir le confort et l’hygiène des visiteurs estivaux, avec notamment « l’installation de toilettes publiques accessibles pendant la saison touristique, alors qu’il n’y en a pas en permanence », précise la chaîne espagnole Antena 3. Le but est également de faire évoluer les comportements et de responsabiliser les vacanciers …..

Autres mesures de restriction prévues

Ce nouveau règlement vient s’ajouter à une batterie de nouvelles restrictions mises en place par la municipalité de Vigo afin de préserver la propreté du bord de mer. Il est également interdit d’utiliser du savon dans les cabines de douche de la plage, de jeter des déchets sur le sable ou de réaliser des grillades sur la plage.



Un autre tour de vis annoncé : la mise en place d’une amende contre l’accaparement intempestif des transats sur la plage.  » Ceux des touristes qui auront en tête de mettre leur serviette sur un transat pour le « réserver » s’exposent à une amende de 30 € « , indiquent nos confrères de 20 minutes.


Leave a Comment