Il transforme des conteneurs en une confortable maison familiale


Il Transforme Des Containers En Douillette Maison Familiale

Killian Chastel rêvait depuis longtemps de construire sa propre maison. Une aventure passionnante de dix-huit mois au cours de laquelle il a transformé de vieux conteneurs en une maison familiale . Visite en images de ce lieu de vie insolite.

C’est sans doute un projet fou, mais c’est surtout un pari réussi. Il faut dire que Killian Chastel est un heureux propriétaire de cette belle maison de près de 200 m2, qu’il a réalisée lui-même en assemblant… des containers.  » Je ne voulais pas d’une maison comme tout le monde !  » confie l’auto-constructeur de 30 ans.  » Je disais toujours à mes parents que je construirais une maison de mes propres mains « .

C’est donc chose faite. Il achète six conteneurs déclassés, qu’il récupère par l’intermédiaire d’une société de transport, et se lance. « J’adore les conteneurs ! La maison a également été pensée d’un point de vue écologique, et c’est une façon de leur donner une seconde vie », explique-t-il. Une fois les plans validés par un architecte, Killian a tout fait par lui-même – « sauf la plomberie et l’électricité, j’ai fait appel à des artisans car je n’ai pas d’assurance décennale ».

Il a passé de nombreux mois à découper et souder les différents éléments entre eux, puis à aménager l’intérieur de sa maison. Une belle aventure dans laquelle il ne s’est pas lancé à l’aveuglette. Charpentier de métier, il a commencé très tôt à travailler dans l’entreprise de ses parents, puis s’est formé à la chaudronnerie et à la soudure.  » Une année compliquée « , avoue-t-il,  » je venais sur le chantier le soir après le travail, parfois jusqu’à 1 ou 2 heures du matin, et tous les week-ends. C’était beaucoup de sacrifices, mais nous étions si heureux de pouvoir emménager ! La maison est agréable à vivre, fonctionnelle, facile à chauffer, nous nous sentons bien ! ». Preuve en images.



À lire aussi :

Visitez cette incroyable maison construite avec 3 conteneurs d’expédition

Cette femme a utilisé cinq conteneurs maritimes pour construire une maison extraordinaire

Six containers pour construire une maison familiale de 200 m2

Il transforme des conteneurs en une confortable maison familiale
© Fred Pieau

Il lui a fallu un an et demi de travail acharné, mais Killian Chastel a pu utiliser ses compétences de chaudronnier-soudeur pour construire la maison de ses rêves. Il a assemblé trois conteneurs pour faire le premier étage (plus un pour le garage à l’arrière) et deux à l’étage. « La maison repose sur une dalle complète. Des plaques métalliques ont été coulées dans le béton, ce qui m’a permis de fixer les conteneurs au sol. Ils ont ensuite été soudés et boulonnés ensemble », explique-t-il.

Une maison container bien isolée

Il transforme des conteneurs en une confortable maison familiale
© Fred Pieau

Pour assurer un confort thermique optimal, Killian Chastel a choisi d’isoler sa maison par l’extérieur. Il a ainsi recouvert les parois des conteneurs de panneaux isolants haute performance (Uniso), eux-mêmes recouverts d’un panneau imitation zinc.  » De la sorte, nous conservons les lignes verticales et l’aspect des conteneurs « , explique-t-il. Une partie de la façade a également été habillée d’un bardage en bois. Sous la terrasse, l’auto-constructeur a également installé deux grandes cuves pour stocker et réutiliser l’eau de pluie. « Cela nous permet de récupérer environ 8 000 litres d’eau par an pour arroser le jardin, rincer les vélos ou laver la voiture… »


Une maison familiale baignée de lumière

Il transforme des conteneurs en une confortable maison familiale
© Fred Pieau

Pour apporter un maximum de lumière à l’intérieur, Killian Chastel a opté pour de grandes ouvertures, judicieusement positionnées. « La maison est orientée plein sud. En plus d’apporter beaucoup de lumière, cela permet de la chauffer naturellement. C’est une maison presque passive », explique-t-il. Comme la cuisine, les différentes pièces bénéficient d’une atmosphère très chaleureuse.

Une cuisine ouverte sur le salon

Il transforme des conteneurs en une confortable maison familiale
© Fred Pieau

« Nous voulions un grand espace de vie, convivial, avec un salon-cuisine ouvert pour ne pas être séparés de nos invités lorsque nous recevons des amis ou de la famille » explique Killian Chastel. Il a donc créé une grande cuisine qui s’ouvre directement sur le salon. Le reste du deuxième étage est plus intime, avec deux chambres et une salle de bain.



Une maison familiale au style affirmé

Il transforme des conteneurs en une confortable maison familiale
© Fred Pieau

Au salon, comme dans les autres pièces, Killian a choisi de ne pas habiller la structure de sa maison familiale .  » Nous souhaitions absolument que les conteneurs soient exposés à l’intérieur. Il ne sert à rien de faire une maison originale si on ne peut pas la voir ! » dit-il. Les cloisons métalliques donnent du caractère à la maison et, associées aux nombreux éléments en bois brut, créent une atmosphère qui flirte avec le style industriel.

Un coin bibliothèque ultra-cosy

Il transforme des conteneurs en une confortable maison familiale
© Fred Pieau

Dans le prolongement du salon, un second espace, légèrement isolé du reste de la pièce à vivre, offre un petit coin de détente au calme, coincé entre la terrasse et son jardin d’un côté, et la grande bibliothèque qui occupe le mur du fond de l’autre. Un lieu cosy et très lumineux grâce à une ouverture supplémentaire dans le toit.

Un escalier en bois aéré

Il transforme des conteneurs en une confortable maison familiale
© Fred Pieau

L’accès aux conteneurs abritant les pièces supérieures se fait par un escalier en bois, au design aérien. Soudées à une structure métallique, les marches en forme d’hélice s’élèvent en spirale. Là encore, il s’agit d’un élément sur mesure créé par Killian.

Un plancher de verre comme puits de lumière

Il transforme des conteneurs en une confortable maison familiale
© Fred Pieau

Au deuxième étage, les pièces supérieures bénéficient également d’une agréable luminosité. Pour faire circuler plus largement la lumière entre les différents niveaux de la maison, Killian Chastel a également remplacé une partie du plancher par un plancher en verre, « un peu comme un puits de lumière » commente-t-il.  » A noter que la hauteur sous plafond étant limitée par les dimensions des containers, cela permet également de créer un effet de hauteur intéressant  » ajoute Killian.



Des chambres spacieuses et confortables de la maison familiale

Il transforme des conteneurs en une confortable maison familiale
© Fred Pieau

En plus des deux chambres à coucher du deuxième étage, la maison dispose d’une chambre supplémentaire au deuxième étage. Donnant sur le jardin, celle-ci bénéficie d’une belle luminosité et, comme les autres, d’un système de chauffage supplémentaire pour assurer une température confortable. « La maison est donc chauffée par aérothermie, grâce à deux soufflantes, une à chaque étage. J’ai tout de même installé un chauffage d’appoint dans chaque chambre, ainsi que des radiateurs sèche-serviettes dans les salles de bains », explique le propriétaire.

Une salle de bains pleine de charme

Il transforme des conteneurs en une confortable maison familiale
© Fred Pieau

Aménagée avec goût, la salle de bains dispose d’un meuble généreux avec un double lavabo et un double miroir. Comme partout dans la maison, Killian a pris soin de mettre en valeur les parois métalliques des containers. Il a aussi utilisé du bois brut, du carrelage, des carreaux de ciment, des pierres de parement….. Un subtil mélange de matériaux qui donne à la pièce une vraie personnalité et un charme certain.

Un conteneur séparé pour le garage

Il transforme des conteneurs en une confortable maison familiale
© Fred Pieau

A l’arrière de la maison familiale, on peut apercevoir le container servant de garage à droite de l’entrée. Celui-ci a gardé son identité grâce aux portes d’origine qui ont été conservées telles quelles.

À vous de jouer…

Cet article vous a été utile? N’hésitez pas à le partagez avec vos amis sur Facebook!


Leave a Comment