Elle libère son frère d’une maison de retraite en installant une maison conteneur dans son jardin.


Elle libère son frère d'une maison de retraite en installant une maison container dans son jardin.

Comment trouver un endroit pour vivre quand les finances sont serrées ? Kasey avait le terrain, Terry avait l’argent, alors le frère et la sœur ont décidé de construire une maison conteneur et vivent désormais ensemble, mais chacun dans sa propre maison !

Nous vous avons souvent expliqué que les studios de jardin ou les conteneurs maritimes peuvent être une alternative pour loger des proches à proximité de votre propre maison. Une solution qui permet aux familles d’éviter la maison de retraite pour l’un ou l’autre, et qui favorise également les relations intergénérationnelles. L’histoire de Kasey Watson (68 ans) et de son frère Terry (66 ans) prouve qu’il est possible d’être proches les uns des autres, chacun ayant son propre espace privé. Kasey était une organisatrice d’événements, tandis que son frère Terry était un fabricant d’aluminium.

À la mort de leurs parents en 2020, ils ont vécu séparément, elle dans une maison à Leslie ville, lui dans la maison héritée de leurs parents à Burlington. À l’été 2020, les travaux de la maison deviennent trop fatigants pour Terry et ils décident de la vendre. La vente de la maison ne rapportant pas assez d’argent pour en acheter une nouvelle, Terry envisage de s’installer chez sa sœur. Mais Terry est handicapé, et la maison de Kasey n’est pas adaptée. Elle a alors l’idée de lui construire une maison container dans son jardin… Découverte !



À lire aussi :

1. Cette femme a utilisé cinq conteneurs maritimes pour construire une maison extraordinaire

2. Visitez cette incroyable maison construite avec 3 conteneurs d’expédition

L’idée de Kasey

Au départ, la fratrie a imaginé d’agrandir la maison de Kasey avec une chambre et une salle de bain à l’étage, mais cela nécessitait des travaux importants et coûteux. Terry a donc décidé de louer un studio pour 2 000 dollars par mois en attendant de trouver une solution permanente. La ville de Leslie ville venait de légaliser les extensions mais elles étaient encore trop chères (300 000 dollars) et l’arrière-cour de Kasey était trop petite. En janvier 2021, Kasey tombe sur un article faisant la promotion de Ballance Containers , une entreprise qui fabrique des extensions de maison à partir de conteneurs d’expédition. Cet article de journal va changer la vie de Terry, mais aussi celle de Kasey… Ils pourraient vivre ensemble, mais chacun dans sa propre maison.

La naissance difficile de la maison conteneur de Terry !

Elle libère son frère d'une maison de retraite en installant une maison container dans son jardin.
Crédit photo : Ballance Container
Elle libère son frère d'une maison de retraite en installant une maison container dans son jardin.
Crédit photo : Ballance Container

La maison-conteneur de Terry fait 23 m² (250 pieds carrés) et a été construite hors site pour 130 000 dollars canadiens (96 000 euros) en évitant tous les tracas de la construction traditionnelle. Terry avait dit qu’il allait vivre dans une boîte de conserve, mais il ne s’attendait pas au résultat ! En février 2021, des plans ont été soumis pour une maison avec deux conteneurs côte à côte, mais la ville les a rejetés en mai de la même année. Ils ont ensuite modifié leurs plans pour un modèle légèrement plus petit et une forme rectangulaire plus longue, tout en veillant à conserver suffisamment d’espace pour vivre confortablement….. À la deuxième tentative, les plans ont été acceptés, et la construction a pu commencer !



Elle libère son frère d'une maison de retraite en installant une maison container dans son jardin.
Crédit photo : Ballance Container

Visite de la maison conteneur de Terry

On entre dans la maison de Terry par une petite marche et des portes coulissantes qui assurent également la circulation de l’air à l’intérieur. Dans la cuisine, il y a une cuisinière avec une hotte aspirante et des armoires ouvertes sans portes, pour faciliter la vie de Terry, qui utilise un déambulateur. La salle de bains a été aménagée pour être facilement accessible au retraité. Les toilettes sont également situées dans la salle de bains.

La maison-conteneur à un étage offre également un petit salon, une chambre et un petit bureau où Terry peut s’adonner à sa passion : les modèles réduits de voitures. Pour le chauffage, il souhaite des plinthes électriques, mais ne prévoit pas de climatisation pour l’instant. Les plans ont été acceptés en septembre 2021, et la construction a été lancée immédiatement. Le 15 janvier, la maison-conteneur a été livrée, installée, connectée….. Un mois plus tard, Terry a emménagé dans sa nouvelle maison et finalement c’est bien mieux qu’une boîte de conserve ! Une belle histoire, n’est-ce pas ?

 Source : Torontolife.com


Leave a Comment