Comment cultiver et conserver la pomme de terre ?


Comment cultiver la pomme de terre

Voici comment cultiver la pomme de terre ? Planter la pomme de terre est une entreprise à la portée de tout le monde. Cette plante originaire de l’Amérique du Sud est très accommodante, et donne des récoltes seulement trois mois après la mise en terre. La culture de la pomme de terre nécessite toutefois des connaissances de base pour avoir de bons résultats. De la mise en terre à l’arrachage des tubercules, l’entretien suit un processus logique destiné à l’optimisation de la récolte.

Comment choisir la semence, quand préparer le terrain… tant de questions qui interpellent le jardinier amateur. Voici quelques éléments de réponse pour vous permettre de mener à bien votre plantation de pomme de terre.

Comment cultiver la pomme de terre : 



Généralités et choix de variétés

La pomme de terre est une plante qui appartient à la même famille que la tomate, les aubergines ou le tabac (solanacées). C’est une plante connue pour ses tubercules riches en amidon. Originaire de l’Amérique du Sud, elle a été introduite en Europe au XVIème siècle. Elle devint très populaire à partir du XVIIIème siècle.

Il existe des dizaines de variétés de pomme de terre, issues d’espèces sauvages. Le choix d’une variété se fait suivant différents critères. Parmi ces critères, les plus usuelles sont la taille des tubercules, le goût des pommes de terre (chaque variété a un goût différent), leur prédisposition pour tel ou tel type de cuisson (certaines variétés ont été spécialement élaborées pour la friture), et la saison des récoltes (que la variété soit précoce ou tardive).

Techniques culturales et entretiens

La pomme de terre se reproduit exclusivement par mise en terre de tubercule en germination. Sélectionnez au préalable les tubercules pour assurer des meilleurs résultats. Vous pouvez les préparer vous-même, mais utiliser les semences certifiées est fortement conseillée car elles ont été au préalable traitées contre les maladies et les insectes.

Utilisez les tubercules de taille moyenne (de la grosseur d’un œuf). Les gros tubercules peuvent être divisés en deux ou plus, en veillant à avoir au moins un œil germant sur chaque segment. Lors de la mise en terre, placez le germe en haut.

Il est important de ne pas planter vos plants de pomme de terre trop tôt. Le sol doit être bien ressuyé et assez réchauffé en profondeur (à partir de 10 °C). Les gelées ne doivent plus être à craindre.
En général on considère que l’on peut commencer les plantations après le 15 mars pour les régions aux climats doux. Dans les autres régions on attendra le signal que nous offre le lilas en fleurissant.
Formez des sillons de 8 à 10 cm de profondeur. Déposez-y les plants germés vers le haut. Pensez à espacer les plants de 30 à 40 cm et à laisser 60 cm entre vos rangs. Recouvrez vos plants de pomme de terre de terre fine. Procédez délicatement afin de ne pas blesser les germes.



Le buttage : un geste simple pour de bons résultats

Lorsque les feuilles de vos plants sortent de terre à 20 cm de haut, vous pouvez alors remonter la terre autour des pieds. Ce geste simple, appelé le buttage, favorise la formation des tubercules de pomme de terre. Il permet une meilleure production et augmente la qualité des pomme de terre en évitant que celles-ci ne verdissent et en favorisant l’écoulement de l’eau de pluies et d’arrosage. Il convient de renouveler ce buttage durant toute la période d’élongation de la végétation.

Au niveau de l’entretien, de simples binages occasionnels suffisent afin d’éliminer les mauvaises herbes se développant entre les rangs.

Comment cultiver et conserver la pomme de terre ?
Comment cultiver la pomme de terre

Maladies ou ravageurs de la pomme de terre

Lors des périodes humides ponctuées de coup de chaleur, là où le mildiou peut sévir, il est recommandé de traiter préventivement à l’aide d’un fongicide cuprique (Bouillie Bordelaise). Si vous constatez que l’un de vos pieds de pomme de terre est atteint par le mildiou, le mieux est alors de l’arracher de suite afin de restreindre la progression de la maladie.
En cas d’attaques de doryphores, procédez à un l’enlevage à la main et à la destruction des nuisibles si leur nombre est restreint. En cas d’infestation, nous vous conseillons l’usage du Novodor, qui s’attaquera principalement aux larves de doryphores et empêchera leur multiplication.

Afin d’éviter le développement des maladies, et pour ne pas fatiguer votre sol, nous vous recommandons de ne pas cultiver de pommes de terre deux années de suite au même endroit. De même il est préférable de ne pas les cultiver après des cultures de tomates ou d’aubergines.

En terme d’association, les pommes de terre apprécient de se trouver à proximité des oignons et haricots. En revanche, il convient d’éviter de cultiver côte à côte pommes de terre et courges et concombres.

Récolte et conservation

La pomme de terre se récolte de 60 à 90 jours après la mise en terre. Les variétés précoces sont naturellement les plus rapides (eersteling). Il est possible de faire une récolte dès la floraison, pour avoir les « patates nouvelles ».

Les tubercules sont à maturité quand la partie aérienne jaunit et meurt. vous pouvez alors faire immédiatement la récolte ou attendre encore une à deux semaines. Les racines se déterrent par temps sec avec une houe ou une fourche-bêche.

Les tubercules seront lavés, séchés à mi-ombre et entreposés dans un endroit frais, obscur et pas trop humide. Veillez à ce que l’air circule bien entre les tubercules. Les tas de pomme de terre ne doivent pas dépasser 1 mètre de hauteur. Il est primordial que les pommes de terre soient bien séchées avant l’entreposage, sinon on risque d’avoir une attaque de fusariose (pourriture sèche). Vous pouvez traiter la récolte avec un inhibiteur de germination, un mois après l’arrachage.

Comment cultiver et conserver la pomme de terre ?
Comment cultiver et conserver la pomme de terre ?

À vous de jouer…

Cet article vous a été utile? N’hésitez pas à le partagez avec vos amis sur Facebook

À découvrir aussi :

► Comment faire pousser des pommes de terre violettes dans un conteneur?

 Les 12 Légumes Les Plus Faciles à Faire Pousser en Pot


Leave a Comment