N’achetez plus des engrais ,Voici la meilleure recette naturelle et sans frais!!


N'achetez plus des engrais ,Voici la meilleure recette naturelle et sans frais!!

Fabriquer soi-même son engrais pour son jardin et son potager présente plusieurs avantages. En effet, les fertilisants faits maison sont 100 % bio et efficaces.

De plus, les ingrédients sont faciles à trouver et les méthodes simples à mettre en œuvre. Toutes nos astuces et recettes pour réaliser cet engrais plus écologique et moins coûteux.

Voici comment préparer cet engrais :

  • Mettez vos déchets alimentaires (coquilles d’oeufs, marc de café, écorces d’orange, etc.) dans un mixeur de grande capacité.
  • Ajoutez un peu d’eau, et mettez l’appareil en marche. * Si vous utilisez des pelures de banane ou autres déchets difficiles, il faudra utiliser un mélangeur à haute puissance.
  • Laissez tourner jusqu’à l’obtention d’une consistance similaire à celle d’un purée.
  • Versez directement dans le jardin, ou faites pénétrer le mélange avec une petite pelle ou une truelle pour vous assurer que tous les nutriments sont absorbés.

Autres engrais naturels faciles à utiliser:



Les sachets de thé:

Les sachets de thé contiennent de l’hydrate de carbone, parfait pour booster les plantations de légumes et d’arbres fruitiers. Utilisés comme engrais avec le marc de café, ils améliorent la floraison des plantes à fleurs.

Il suffit de les faire macérer dans un fond d’eau, puis d’utiliser le mélange en le diluant dans l’eau d’arrosage.

Les algues marines:

Les algues marines sont idéales pour enrichir la terre en phosphore et en azote. Elles peuvent être utilisées en paillis, et ainsi déposer leurs minéraux sur le sol en séchant, ou directement enfouies dans la terre.

En parallèle, les algues aident les plantes à absorber les nutriments tout en optimisant leur résistance aux maladies.

Le compost:

Le compost est un bon moyen de recycler les déchets du jardin et de certaines ordures ménagères.

L’obtention d’un amendement organique se fait au bout de quelques mois de décomposition, en retournant le mélange de temps en temps et en y ajoutant de l’eau si besoin.

Les cendres de bois non traité:


Les cendres de bois enrichissent la terre du potager et nourrissent efficacement la pelouse.

Elles peuvent provenir d’un poêle à bois, d’une cheminée ou de la combustion de végétaux. L’épandage des cendres sur le sol suffit et la pluie fera descendre progressivement les nutriments dans la terre.

Une quantité de 70 grammes par mètre carré par an, ce qui correspond à peu près à deux poignées, suffit car une utilisation excessive risque d’asphyxier les plantations.

Une couche épaisse servira de protection naturelle aux cultures contre les escargots et les limaces.

L’eau de cuisson ou de trempage:

Si vous êtes un adepte des légumes secs ou si vous avez l’habitude de tout cuire à l’eau, alors cette recette de fertilisant liquide risque de vous plaire.

Qu’il s’agisse de l’eau de cuisson des pâtes, du riz, des légumes, ou de l’eau de trempage de n’importe quel légume sec (pois chiche, haricots…), celle-ci possède des vertus extrêmement intéressantes, car durant la cuisson ou le trempage, une partie des sels minéraux et des nutriments contenus dans les aliments va se dissoudre dans l’eau.

Alors plutôt que de la faire disparaitre dans votre évier, faites en profiter vos plantes vertes et votre potager (attendez juste qu’elle refroidisse avant de l’utiliser !).


Leave a Comment