Cette mère de 11 enfants est accro aux bébés, elle veut en avoir 100


A seulement 23 ans, Christina Ozturk est déjà maman de 11 enfants. Et l’épouse d’un millionnaire Turque âgé de 56 ans ne compte pas s’arrêter là. La jeune femme qui a eu recours à 10 mères porteuse a pour projet d’avoir plus de 100 enfants.

Christina Ozturk, de Russie, est une millionnaire de 23 ans qui n’arrête pas de penser à avoir des enfants.

Elle a déjà 11 enfants et n’a pas encore l’intention de s’arrêter. En fait, elle rêve d’avoir plus de 100 enfants.

Christina vit avec son mari, Galip Ozturk, qui est un riche hôtelier en Géorgie. Elle a déjà eu 10 bébés par mère porteuse et n’en a accouché qu’un seul naturellement.

Elle a ajouté qu’elle avait dû dépenser 8 000 euros en maternité de substitution pour chacun de leurs 10 enfants. La maternité de substitution a été légalisée en Géorgie en 1997, pour les couples mariés et hétérosexuels.

« C’est la femme dont j’ai toujours rêvé »



En parlant de sa femme, Galip, un magnat de l’immobilier, déclare que « c’est la personne la plus facile à vivre qui puisse exister ». Il ajoute qu’elle a constamment « le sourire aux lèvres » mais qu’elle est en même temps « tellement timide et mystérieuse ». Christina raconte que dès leur première rencontre, ça a été le coup de foudre immédiat. Pour elle, Galip est « son mentor, son guide, et son prince de contes de fées ». Galip continue ces louanges en déclarant que Christina est « la femme dont j’ai toujours rêvé (…) C’est un diamant brut, je n’ai jamais vu un cœur aussi pur et gentil que le sien ».

Christina et Galip Ozturk Source : Instagram/Batumi_mama

Christina et Galip décident rapidement d’agrandir la famille

Juste après leur mariage, Christina et Galip ont eu pour projet d’agrandir leur famille. Les deux tourtereaux rêvent d’avoir une famille nombreuse. Christina a donné naissance à sa fille aînée, Vika, alors qu’elle n’avait que 17 ans. Lorsque le couple a décidé d’avoir plus d’enfants, ils ont choisi la gestation par autrui. Et ce n’est à pas moins de 10 mères porteuses que le couple a décidé d’avoir recours.

Christina et Galip n’ont aucun contact avec les mères porteuses

Christina a déclaré que sa clinique à Batoumi assume l’entière responsabilité du processus d’accouchement et qu’elle ne choisit que des mères porteuses. Cependant, Christina et son mari ne connaissent jamais les mères porteuses et n’ont même pas de contact direct avec elles afin d’éviter des problèmes futurs.

Christina en compagnie de ses enfants Source : Instagram/Batumi_mama

Qu’est ce qu’une mère porteuse ?

Lorsqu’une femme ne peut pas avoir d’enfant pour des raisons médicales (absence ou malformation de l’utérus, état de santé incompatible avec une grossesse, échecs répétés de FIV), elle peut faire appel à une autre femme qui portera l’enfant à sa place pendant les neuf mois de grossesse.



Il existe deux cas de figure : soit la mère porteuse donne ses ovocytes, soit c’est la “mère intentionnelle” qui les fournit, et dans ce cas, elle reste la “mère biologique” de l’enfant.

Dernière situation : celle des couples d’hommes qui désirent avoir un enfant, ne parviennent pas à adopter ou ne souhaitent pas le faire, et ont donc besoin d’une mère porteuse et/ou d’une donneuse d’ovocytes.

Plus rare mais possible aussi, les hommes ou femmes célibataires qui désirent avoir un enfant. Et encore plus anecdotique, les femmes en couple désirant avoir un enfant mais qui voudraient simplement éviter les contraintes d’une grossesse.

En France, le recours à une mère porteuse est interdit par la loi en raison du principe d’indisponibilité du corps humain. Les couples français qui désirent avoir recours à cette technique doivent donc se rendre dans des pays qui autorisent la gestation par autrui.

À vous de jouer…

Cet article vous a été utile? N’hésitez pas à le partagez avec vos amis sur Facebook

À découvrir aussi :


Leave a Comment